Doxys forums

jeudi 10 mai 2012

postheadericon Pour perdre du poids, mieux vaut absorber sainement plutôt que des régimes amaigrissants «frustrants» du type Dukan



Pourtant, pour mincir, une alimentation variée, sans interdit, basée sur les recommandations nutritionnelles, est plus efficace à long terme que les régimes commerciaux «frustrants» type Dukan, selon l'étude NutriNet-Santé qui pointe aussi «la dictature du poids» dans notre société.

L'image idéale du corps est telle que plus de deux femmes sur trois (70%) et un homme sur deux voudraient mincir.

Et parmi eux, 67 % des femmes et 39 % des hommes ont fait au moins un régime pour mincir dans leur vie, selon des données issues de 105 771 «nutrinautes», des internautes ayant participé à l'étude.

«La pression d'une certaine image du corps dans notre société fait que même des sujets de poids corporel normal, ni obèses, ni même en surpoids, font des régimes : près de deux femmes sur trois (58%) de corpulence
normal font des régimes amaigrissants », constate le professeur Serge Hercberg (Inserm-Paris13) qui coordonne la recherche
.

«Il y a vraiment un problème de perception du corps, de modèles véhiculés par la mode, les médias, etc.», lance-t-il.

Mais, pour en savoir plus sur la perception des régime pour maigrir, l'étude s'est surtout penchée sur un sous-échantillon de 18 188 nutrinautes qui ont fait au moins un régimes pour perdre du poids.

Les adeptes des régimes restrictifs commerciaux (Dukan, Cohen, Chrononutrition...) sont plus nombreux (40 %) à considérer que leur régime a été efficace uniquement à court terme par rapport à ceux qui ont choisi d'autres types de régimes.


Ils sont en outre les plus nombreux (57,5%) à avoir associé une augmentation d'activité physique (marche...) à la modification de leur comportement alimentaire (contre 39% pour des régimes type Dukan, Cohen).

Les moins bonnes performances déclarées en terme d'efficacité à long terme concernent la catégorie des régimes restrictifs, et parmi ceux-ci, surtout les régimes bricolés «maison» basés sur la prise de substituts de repas et de produits diététiques (41%), et les régimes Cohen et Dukan (respectivement 50 et 51%).

Le régime Dukan et ceux basés sur des substituts de repas/produits diététiques sont jugés les plus «frustrants», selon l'étude.

mardi 17 avril 2012

postheadericon contestation de Tumblr et Pinterest contre les messages pro-anorexie

Les sites internet leaders Tumblr et ensuite Pinterest sont en levé de bouclier farouches. Medisport défend quand à lui depuis plus de 10 ans la nécessité de la mise en garde contre les régimes amaigrissants EXCESSIFS.

DOXYS coach diététique en ligne propose des articles de vulgarisation sur les régimes pour maigrir, leurs dangers s'ils sont menés trop loin et prône des solutions douces d'amaigrissement, accompagnéesde suivi progressifs.


Début mars, Tumblr annonçait que sa plate-forme de micro-blogging effacerait dorénavant toute publication faisant la promotion de l'anorexie ou de l'automutilation. perdre du poids oui mais jusqu'à un certaine point seulement.
Depuis, le réseau social de partage d'images Pinterest a suivi son exemple.

L'initiative de Pinterest est destinée à stopper la tendance des personnes souffrantes ("thinspiration" ou "thinspo") qui sévit sur le site.
Celle-ci donne lieu à la publication d'un grand nombre d'images montrant des jeunes filles exhibant des côtes saillantes et un estomac concave, accompagnées de slogans comme "Aucun délice n'est comparable à celui que procure la sensation d'être super mince précédées des hashtags #thinspo ou #perfect.

"Leurs efforts pourront peut-être contribuer à limiter l'imagerie trop pro-anorexie -- mais en réalité, le site ne parviendra jamais à éradiquer totalement ces images", écrit The Daily Beast.
De plus, les chaînes YouTube n'auront aucun mal à combler le vide laissé par Tumblr et Pinterest : des milliers de vidéos pro-anorexie existent déjà sur le site.

Selon un article du Daily Mail, l'organisme américain de lutte contre les troubles de l'alimentation (la National Eating Disorders Association, ou NEDA) a collaboré avec Facebook pour repérer les contenus potentiellement dangereux publiés sur ses murs et apprendre aux équipes du site à réagir face à ce problème.

NEDA a également aidé Tumblr à modifier sa politique à cet égard : les recherches comportant des tags litigieux dirigeront désormais l'utilisateur vers un message de santé publique.
Selon les experts de l'image de soi, si ces initiatives vont dans le bon sens, les retraits de publications "thinspo" doivent s'accompagner de la publication de messages présentant des alternatives saines à cette tendance.


Voir une vidéo NEDA : youtube.com/watch?v=EIqCSeyJXRo